Groupe scolaire indépendant Candide michèle bourton directrice et enseignante
Groupe scolaire indépendant Candide

Une pédagogie scolaire innovante

Notre projet pédagogique

 

Projet pédagogique de l'établissement indépendant CANDIDE à L'Isle sur la Sorgue - N°RNE Education nationale 0841159D

Présence des élèves de 8h45 à 16h15

 

Cet établissement accueillant des enfants et adolescents du CP à la 3e, est indépendant, (hors contrat avec l'Education nationale, mais HABILITE par le recteur d'Académie d'Aix-Marseille), non religieux. La pédagogie est totalement innovante et ne relève d'aucune méthode connue telle que Montessori ou Freinet par exemple. 

Les objectifs sont les suivants :

- Accueil des enfants dès le CP. Les enfants peuvent intégrer notre établissement dans la mesure où ils sont suffisamment mûrs pour désirer travailler selon les méthodes que nous leur proposons ;

- Réussir le Diplôme National du Brevet  car tous les programmes officiels sont rigoureusement suivis et enseignés comme dans le cursus classique ;

- Obtenir l'autonomie de chaque élève dans son travail ;

- Faire en sorte que l'envie d'apprendre soit réelle en offrant aux élèves un environnement culturel riche et stimulant, leur permettant d'acquérir un solide esprit critique. Il s'agit d'une condition essentielle pour devenir des "citoyens du monde" responsables des enjeux de demain.

- Etre pratiquement trilingue en fin de 3e afin de pouvoir être acteur dans l'Union européenne et dans le monde.

 

La vocation de Candide est de hisser les élèves vers le plus haut. Pourquoi viser l'excellence de chacun ? Parce que l'on sait qu'on a plus de chances de devenir un adulte épanoui lorsqu'on a pu choisir son orientation, parce que la vie est plus confortable lorsqu'on a pu faire des études et avoir un emploi rémunérateur, parce que transmettre à ses enfants une certaine culture, c'est aussi viser la création d'un monde meilleur.

Avec 15 élèves par classe dans notre cursus classique, une présence permanente de l'enseignant, l'avancée des programmes se fait plus rapidement. On peut donc approfondir la culture générale indispensable aux examens. Et en effet, obtenir une mention, c'est l'assurance d'être accepté dans les meilleures écoles supérieures.

Notre établissement offre aux élèves les conditions de travail les plus favorables pour réussir ces examens. Nous sommes une structure familiale et la richesse de nos échanges entre élèves et enseignants permet d'aider chacun. Et si votre enfant s'ennuie parce qu'il termine avant les autres ou qu'il intègre plus vite les notions indispensables, nous l'aidons en lui confiant des travaux favorisant son ascension.

Cette culture générale est nécessaire à toute forme d'études. A partir du collège, il est demandé aux élèves de se référer à leurs connaissances personnelles pour pouvoir argumenter, discuter sur un sujet, extrapoler comme en histoire / géographie. Cette culture permet de faire des liens dans les connaissances et donc de mieux les assimiler. Si par exemple, on étudie la Résistance, que l'on a pu visiter un musée illustrant cette période, si l'on a pu voir un film en rapport avec ce sujet, l'adolescent pourra mettre en lien toutes ces connaissances pour mémoriser et par la suite construire un devoir. 

Nos cours durent 45 minutes et les élèves ne prennent pas de notes. C'est une perte de temps. Nous allons à l'essentiel pour ne pas surcharger les élèves avec des notions dont on cherche encore l'intérêt ! Ces cours oraux permettent une compréhension parfaite du sujet, car ils offrent la possibilité d'échanges, de débats, de réflexions, tout ce que l'on ne peut pas réaliser avec des classes de 35 élèves. Mais après le cours, on distribue les devoirs qui sont réalisés à l'écrit. C'est là que nous allons exiger du soin. Rendre un devoir soigné, c'est pour l'élève la satisfaction d'être allé au bout de ses recherches et de son effort. Il développe la ténacité, la patience, la persévérance... On ne se débarrasse pas d'un devoir, on le construit de bout en bout.

En outre, il s'agit d'un moyen pour l'enseignant d'adapter la charge de travail à ses élèves. Un adolescent qui travaille plus vite (mais ce n'est pas du tout un concours de vitesse), un élève précoce, pourra être stimulé pour aller plus loin. Le programme reste le même mais il est toujours possible d'évoluer, de progresser pour ne pas s'ennuyer. 

Enfin, avec 15 élèves par classe, on peut suivre la progression de chacun et le fait de réaliser les devoirs avec les enseignants, c'est aussi un moyen pour ces derniers, d'approfondir leur connaissance de l'élève, de l'aider dans son rythme, dans ses besoins.

Nous insistons sur l'orthographe, la grammaire et la syntaxe. Pourquoi à l'heure où beaucoup négligent cette discipline au profit des matières scientifiques ? Tout simplement parce qu'écrire en français correct est une nécessité absolue dans tous les secteurs de la vie, qu'elle soit privée ou professionnelle, parce que les examens sanctionnent toute copie avec des fautes et une syntaxe désespérante, parce qu'il nous faut être crédible lors de la recherche d'emploi. Combien d'adultes se trouvent complexés et refoulés lors d'entretiens d'embauche car ils ne savent pas manier la langue française ? Là encore, en transmettant notre belle langue de Molière, nous transmettons aussi notre patrimoine à nos enfants. 

 

Attention, notre projet pédagogique ne peut se réaliser pleinement que si les élèves sont d'un niveau correct.  Nos exigences sont élevées. Les élèves apprennent dans la détente mais nous exigeons du travail bien fait, très propre, insistons énormément sur l'orthographe et la grammaire, la présentation et le développement des qualités humaines telles que l'entraide ou la réflexion par exemple.  

 

Nos méthodes pédagogiques :

Tout d'abord, l'enfant vient le matin uniquement avec son repas de midi. Sur le plan de la santé, son intégrité physique n'est pas atteinte par le port d'un cartable trop lourd jusqu'à la fin de la 4e  ! Par ailleurs, les élèves peuvent boire de l'eau à volonté toute la journée. De même, ils n'ont qu'à "prévenir" le professeur présent pour se rendre aux toilettes et non pas à demander la permission. Les reins de nos élèves ne s'en portent que mieux ! Enfin, un adolescent qui demande une pause se la verra accordée. Mais les activités se pratiquant dans une ambiance chaleureuse, l'élève ne pense même pas à une récréation. C'est nous qui la leur imposons parce que la détente de 10 mn en milieu de matinée et de 10 mn en milieu d'après-midi, c'est important pour eux comme pour nous.

Dans les salles de classe se trouvent toutes les fournitures que les enfants auront apportées pour travailler proprement : les copies doubles, les feuilles simples, les manuels, les cahiers, les classeurs et les dictionnaires. Nous respectons une esthétique propice à l'envie de travailler. La liste de fournitures est transmise chaque année aux familles.

Les cours durant 45 mn, à la fin de chacun d'eux, nous leur distribuons des devoirs à réaliser. Les devoirs sont faits sous la surveillance et avec l'aide de chaque professeur concerné par la matière étudiée.

Attention, la bienveillance et l'aide de chaque enseignant ne veut pas dire que l'enfant fait ce qu'il veut, bien au contraire ! Durant les heures de devoirs, nous EXIGEONS le silence absolu dans la salle, le respect de la concentration de chacun. Un élève qui désire une aide est amené à le faire en chuchotant. Notre exigence porte également sur la beauté et le soin du travail. Ainsi, nous refusons une copie qui n'est ni propre ni bien présentée.

La solidarité, l'aide individuelle par le professeur et le travail en groupe sont favorisés. L'enfant devient ainsi autonome et responsable de ses actions et de son apprentissage.

Pendant le temps de midi, le repas est pris avec les camarades et les surveillants dans la cour de l'établissement.

 Les cours reprennent l'après-midi à 13h05, toujours en alternant cours et devoirs. 

Lors de la correction des copies, nous mettons en valeur tout ce qu'il y a de positif et encourageons l'élève dans ce sens. Pour tout ce qui n'est pas réussi, nous le reprenons avec l'élève en question, sans jamais le traumatiser ni l'humilier. N'oubliez pas qu'il n'y a que 15 élèves  maximum par classe. Nous l'encourageons à revoir les notions non assimilées à la maison dans ce cas précis.

Lorsqu'un problème surgit, nous discutons avec l'élève. Il n'y a jamais d'insultes ni d'humiliations, et ce, ni de la part des élèves entre eux, ni de la part des enseignants vis-à-vis des adolescents. La retenue n'existe pas dans notre établissement mais pour réparer une bêtise par exemple, l'enfant peut être amené à réaliser des travaux d'intérêt général. En effet, la sanction n'est pas une punition mais la prise de conscience d'un mauvais comportement. Si l'élève ne réussit pas à adopter un comportement correct, malgré nos interventions, nous procédons à son exclusion définitive.

De temps en temps, nous réalisons une sortie culturelle, parfois toute la journée. (Musées, expositions, voyages éducatifs, spectacles, visites de cités médiévales, etc.). Les parents sont les bienvenus à chaque sortie en tant qu'accompagnateurs. 

A 16h15, tous les élèves sortent sans devoirs. (sauf pour les 3e qui ont "parfois" du travail personnel à la maison). Attention, pour toutes les classes, les verbes irréguliers en anglais et les conjugaisons en espagnol sont à étudier mais tous les élèves ont longtemps à l'avance le travail à mémoriser à la maison. 

L'objectif est donc de donner envie d'apprendre dans une ambiance chaleureuse, humaine, confiante, à la fois libre et parfaitement dirigée. Devenir autonome, curieux, solidaire sont des qualités que nos élèves développent durant leurs années dans notre établissement. La violence n'existe pas. Nous leur offrons une scolarité motivante car ce sont ces enfants qui constitueront la société des adultes de demain.

En 3e, deux brevets blancs sont organisés. Ainsi, les enfants sont prêts pour les épreuves du brevet. 

 

 

 

Etablissement à pédagogie innovante Michèle BOURTON - Candide - 6 ZA Les Théologiens - 84800 Isle sur la Sorgue