https://www.associationcandide.com https://www.facebook.com/CanddeBourton/?modal=admin_todo_tour

 

 

Groupe scolaire indépendant Candide michèle bourton directrice et enseignante
Groupe scolaire indépendant Candide

Article rédigé par Céline BRUSA, Directrice adjointe du Groupe scolaire Candide et enseignante

Les fondements de la pédagogie innovante Candide

 

            Le terme de pédagogie intègre toutes les méthodes œuvrant au bon développement des connaissances et des valeurs nécessaires pour atteindre un certain niveau de culture.

 

Depuis que l’école existe et qu’elle est reconnue comme essentielle au développement des enfants, les pédagogues innovent, créent, inventent, se trompent ou réussissent.

Le pédagogue est un chercheur perpétuel tentant en permanence de s’ajuster à l’humain à qui il inculque son savoir. Confronté aux résistances de ses sujets, il se questionne sur les raisons de ses échecs et voudrait se frayer un passage aisé dans les méandres de l’apprentissage.

 

Michèle BOURTON a innové et il fallait oser ! La pédagogie Candide, qu’elle a fondée en 2013, est une pédagogie totalement revisitée pour les enfants. Voilà enfin des méthodes d’enseignement qui s’intéressent à l’enfant et qui prennent en compte ses rythmes de développement !

 

Dans l’enseignement classique, les enseignants doivent en permanence rendre des comptes à leur hiérarchie sur les « traces écrites » de leurs élèves. Cet impératif administratif fait qu’ils en oublient les « supplications » de leurs propres élèves qui ont soif d’être aidés. Candide n’existe pas pour rendre des comptes d’un travail correctement effectué mais pour que l’enfant lui-même dise qu’un adulte s’est réellement occupé de lui dans la journée.

 

 

A Candide, Michèle BOURTON a tenu à conserver les programmes scolaires académiques parce que dans notre système scolaire, c’est le seul moyen d’accéder aux examens nationaux. En revanche, obliger les élèves à une prise de notes pendant les cours sous prétexte de favoriser leur mémorisation est hypocrite ! Quel adulte est capable, durant 6h de classe, d’écouter un professeur, de copier la leçon écrite au tableau, de mémoriser ladite leçon et surtout d’intégrer les consignes orales données par le professeur ? Cela est impossible car notre cerveau n’est pas capable de gérer autant de tâches à la fois. Dans ce cas, la prise de notes n’est que le produit de l’attente anxiogène d’une bureaucratie française écrasante. Mais ce sont les enfants qui font les frais d’inepties de ce genre. Se soucie-t-on de leur confort à apprendre ?

 

Peut-être parce qu’elle-même a souffert de ne pas être reconnue dans sa scolarité, Michèle BOURTON a innové en créant une pédagogie résolument moderne. La démarche est empirique et s’appuie sur un constat de terrain. Enseignante pendant 13 ans dans l’Education nationale et témoin d’un système qui s’étouffe à force de ne pouvoir déployer les moyens nécessaires, Michèle n’a pas baissé les bras. Au contraire, elle proposé un nouveau concept, généreux, entier et résolument altruiste où l’enfant devient le cœur du projet.

 

L’enfant et rien d’autre…

 

Grandir, c’est pouvoir acquérir toutes les cartes pour prendre sa vie en main et non la subir. A Candide, l’accroissement de la culture générale est le point fort de la pédagogie. En développant sa réflexion sur le monde, l’humain se questionne et devient capable d’écoute de l’autre. Enseigner tel que le propose Michèle BOURTON, c’est construire les êtres humains de demain non pour leur apprendre à dominer mais à partager. Il n’est plus question de pouvoir mais de coopération.

 

A Candide, nous mettons en commun nos compétences et ensemble, enfants et adultes, nous coopérons à la recherche d’informations et à l’organisation de débats qui ont de la valeur.

 

Et c’est à travers ces interactions constructives que les animaux prennent naturellement leur place. Un enfant qui est à l’écoute de l’animal saura prendre en compte l’altérité et se découvrir dans cette relation forcément teintée de confiance et de respect. A Candide, c’est une dizaine de chats qui déambulent en permanence dans les couloirs ou les salles de classes à la recherche de caresses ou tout simplement de chaleur.  La candeur du chat nous amène à côtoyer notre propre pureté et à expérimenter nos plus belles qualités de douceur, d’attention et d’empathie.

 

Candide, c’est partir de l’innocence de l’enfant, celle que Voltaire rapprochait de l’ignorance, pour en faire le terreau propice à accueillir les graines du savoir.

 

Céline BRUSA, Directrice adjointe du Groupe scolaire Candide, L’Isle sur la Sorgue.